• L’année débute et vous pensez déjà à cette année, à la crise, à votre emploi, l’avenir de vos enfants …

     

    Faites une pause et trouvez en vous ce qui vous anime. 

     

     

    Qu’aimez-vous faire dans la vie ?

     

    • Notez tout ce que vous aimeriez faire.
    • Par exemple : méditer, vous balader dans la nature, voyager  et découvrir de nouvelles cultures, manger des sucreries, fumer, courir, sortir avec des amis et boire l’apéro, faire du surf …
    •  
    • Puis barrez les actions 
    • que vous ne souhaitez plus faire du tout ou diminuer fortement. 
    • Par exemple, fumer et boire en excès.
    •  
    • Notez ensuite ce que vous aimeriez faire.
    •  
    • Plus souvent dans la vie. 
    • Comme par exemple, méditer et voyager.
    • Faites un dessin 
    • Laissez venir à vous les pensées qui vous font du Bien.
    •  
    • Finissez par écrire :
    •  
    •  « le futur est ouvert,
    • ALORS n'attendez pas qu'il soit trop tard»
    • On vous aime

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Appréhension de la venue du mal

      

     

    Appréhension de la venue du mal

     

    La vie est mouvement, et le mouvement fait partie de la vie.

    En sortant de votre zone de confort et en vous rapprochant de vous-même,

    vous sentez la vie couler en vous, vous sentez la joie de vivre circuler dans votre corps.

    En ce jour de votre vie, je crois que Dieu souhaite que vous sachiez …
    que la simple appréhension de la venue d’un mal en a
    mis plus d’un dans une situation de grand danger.

    Il n’y a pas
    de manière plus rapide d’attirer un malheur que
    de penser qu’il est en train d’arriver.

    La pensée
    est une force puissante, beaucoup de personnes
    accordent peu d’énergie à cet outil de création
    — ou bien l’abandonnent au moment où leur sécurité
    et leur stabilité sont menacées.

    De quoi vous inquiétez-vous aujourd’hui ?

    Pourquoi ?
    Plutôt que de vous en inquiéter, ne serait-ce pas
    un meilleur usage de votre mental que de le visualiser
    avec une issue positive ?

    Utilisez votre esprit de
    cette manière aujourd’hui et vous aurez exploité
    l’un des plus extraordinaires outils que Dieu a
    placé entre vos mains pour la création
    de vos lendemains.

    Avec tout mon amour, votre ami ..
    Neale

    Souvent dans les situations difficiles, on entend
    qu’il faut « garder la foi ».

    Mais garder la foi en quoi ?
    eh bien, je pense dans notre pouvoir personnel notre
    pouvoir de création.
    C’est donc remplacer une pensée automatique qui
    ne crée pas ce que vous voulez par une pensée
    qui, elle, va créer un résultat plus « positif ».


    Et le faire suffisamment souvent pour que cette
    nouvelle pensée devienne automatique …


    C’est étrange comme cela peut-être à la fois
    difficile et faci
    le en même temps, n’est-ce pas ?

    On vous aime la haut. 

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Ce qui est en haut est comme ce qui est en bas.


    Est-ce que votre capital spirituel est créditeur ou débiteur ?

    Si vous n’avez pas assez de bonnes actions dans vos vies antérieures ou même dans cette présente incarnation, votre capital spirituel en céleste est donc débiteur.

     

     c’est à dire que vous êtes insolvable sur le plan spirituel. En conséquence les anges ne peuvent puiser dans votre réserve spirituel les énergies transformables par leurs soins en réussite de vos projets et exaucer vos prières.

     


    Dans ce cas précis que faut-il faire ?

    Un emprunt spirituel !

    Comment ?

    En demandant de faire une bonne action envers une personne plus nécessiteuse que vous, et , en demandant que l’on vous envoie tout de suite cette opportunité de vous élever en faisant le bien sans ostentation ni récrimination.


    Ensuite, en se portant volontaire pour aider immédiatement à diminuer la souffrance et la disharmonie sur votre compte en capital céleste vous permettra d’obtenir un plus gros crédit de demander de Grâces, que vous devez mériter par votre comportement respectueux de vos engagements. (toujours avec son coeur).
    Rappelez vous toujours cette règle du compte capital spirituel, qui équivaut au rachat des pêchés de l’humanité par Jésus Christ, le seul être de l’Univers à posséder un capital céleste illimité pour se permettre d’accomplir la rédemption de l’humanité, dont le capital spirituel est débiteur.


    Quand votre capital spirituel est épuisé, c’est le signe de vous reposer pour ne pas risquer des échecs inutiles et de vous ressourcer pour à nouveau créditer votre capital par de bonnes actions, ou par une prise de conscience salutaire, ou une élévation de vos pensées.


    Si votre compte est créditeur et celui de la personne pour laquelle vous priez est également créditeur, et que votre demande ne va pas à l’encontre des Lois Divines, alors vous serez exaucé instantanément. C’est aussi soudain et rapide que l’éclair, mais dans notre ignorance nous appelons cela un miracle.
    Peut-être que cette image du compte en banque spirituel vous paraîtra audacieuse, voire irrévérencieuse, mais par expérience personnelle et par communication avec les mondes supérieurs de l’invisible, je puis affirmer que cela est l’exacte vérité.
    De Même que sur terre, il existe la banque où l’on effectue les transactions de l’argent, dans l’invisible il existe une sorte de capital de l’esprit où toutes les émotions,
    Paroles, actes sont comptabilisés au prorata de notre responsabilité, de notre sincérité et du plan de vie que nous avons accepté lors de notre incarnation sur terre.

    On vous aime quelque part...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Je suis CHRIST.

    Mes bien-aimés, je viens à vous en l’Amour qu’une Mère vous prodigue, et qu’un Fils vous témoigne.

    Je viens poursuivre, ainsi qu’il a été annoncé, les enseignements que je partage auprès de vous, non pas d’une façon didactique, mais bien dans la résonance de la Danse de l’Amour. Je suis venu pour parler de la Joie.

    La Joie est ce qui est au-dessus de la peine, non pas par la consolation mais par la transcendance, voyant clairement que la peine n’est qu’un leurre qui nous tient à l’écart de la Joie, que nous Sommes naturellement.

    La Joie est ce qui permet au monde de faire chavirer les coeurs, non pas dans une forme de romantisme, de séduction, de reconnaissance ou de plaisir, mais bien parce que la Joie est ce qui maintient à flots le Coeur de qui nous Sommes dans son tirant d’Eaux Profondes – ces Eaux qui nous chavirent en nous entraînant par le fond, au tréfonds de l’Être, en cette reconnaissance de notre Essence.

    La Joie n’est pas une forme de satisfaction. La vraie Joie ne se trouve pas dans ce dont on peut jouir de l’extérieur. La Joie est un mouvement qui part de l’intérieur et soulève le coeur comme une nacelle de montgolfière, l’allégeant, dans le décollage, d’une forme d’exaltation sans objet autre que le vécu de cette Joie.

    La Joie est comme un lampadaire qui illumine tout ce qui l’approche sans faire de distinction, car la Lampe dont il éclaire ne se trouve nulle part ailleurs qu’en la Clarté de l’être et en sa Légèreté communicative. Il n’y a dans la Joie nul reflet autre que celui de cette Lampe du Coeur, qui éclaire abondamment tout ce que le rayonnement de la Joie vient à toucher et à caresser.

    Il n’y a pas à se demander ce que la Joie procure, car la Joie n’a d’autre but qu’elle-même, elle est sa propre Jouissance, elle est réponse à son propre désir.

    Elle est ce qui nous anime lorsque, dépourvu d’intention, nous voguons en ses flots tumultueux sans même nous demander ce qui va arriver, car le navire dont la coque plonge en ces Eaux de la Joie n’a nulle direction, nulle destination. Il vogue verticalement. Sa coque, son tirant-d’eau et sa plongée dans les abîmes et les abysses de la Joie sont sa seule raison d’être.

    Il est son propre cap, ce navire d’Amour qui baigne dans la Joie.

    La Joie n’est pas non plus autre chose que ce que vous cherchez sans pouvoir le trouver, car ce que vous cherchez, et qui vous échappe, est la Joie d’être insaisissable.

    Et quand vous la vivez, vous réalisez que nulle entrave ne peut venir briser la proue de ce navire qui vogue en Joie, car ce navire est un navire d’Eau qui n’a nulle coque à briser. Il baigne en ce qu’il Est, ne mettant nulle distance, ne laissant nulle paroi et nul interstice subsister entre l’Essence de ce qu’il Est, et les Eaux où il vogue, jouissant de ce qu’il Est.

    La Joie est cela, cette Simplicité qui ne s’encombre d’aucune séparation, d’aucune distance dans le regard. Elle est le jaillissement de l’Eau au travers de la matière, en reconnaissant qu’il n’y a entre les deux, au fond, aucune différence. Car la matière est Joie, elle est matière à rire. Elle est le support à sa propre baignade en l’Amour, support qu’elle s’offre à elle-même pour goûter cette baignade, au-delà de tout bain.

    Ainsi est la Joie, elle n’a pas de but et elle circule librement. Elle se contente de jouir de ce qu’elle Est, dans ce jeu de miroir offert par la matière, par l’illusion de sa texture.

    Elle se joue de tout cela, et ne regarde ce qui est là que comme un cadeau qu’elle s’offre à elle-même comme pour jouer à déjouer son illusion, dans un Jeu infini, qui est source infinie de Joie.

    La Joie n’est pas non plus une panacée à laquelle on aspire. C’est une reconnaissance de notre nature véritable, de ce qui est là sans effort – qui ne nous appartient pas, qu’il nous est donné de goûter et de vivre, simplement, dans l’innocence de ce Jeu de la Joie.

    Lorsque vous approchez un être et que vous êtes en Joie, cette Joie que vous vivez n’est rien d’autre que ce qui émerge des abysses de cet Océan de Joie, où vous baignez l’un et l’autre. L’un n’apporte pas la Joie à l’autre, l’un et l’autre sont en Joie, en ce même Océan. Peut-être que l’un le vit, et l’autre ne le vit pas.

    La Joie est ce rappel de cet Océan d’Amour, où comme des navires, parfois égarés, parfois à la dérive, parfois volontaires et audacieux, nous voguons et traçons notre sillon. En cette écume, au creux de ce sillon, se trouve toujours la Joie, mais nous ne la voyons pas toujours. Nous pensons voguer dessus et pouvoir y plonger de temps à autre, alors que la Joie est cet Océan, et ces navires, et cette Essence que nous Sommes.

    Elle nous inonde dès lors que nous cessons d’entretenir l’illusion d’une coque, l’illusion qu’il faut flotter, l’illusion d’une direction à tenir, l’illusion d’un pavillon à brandir ou à afficher.

    Ainsi en va-t-il de la Joie, elle n’a pas besoin de vous pénétrer, car elle est déjà là. La seule chose qui puisse vous en séparer est l’illusion que vous n’êtes pas la Joie, l’oubli de cet Océan Primordial.

    Alors, comment se réveille la Joie ?

    Eh bien, c’est très simple : elle est déjà éveillée en vous. La part de vous qui dort n’est pas la Joie, elle n’est qu’un voile – une voile de navire pris dans des vents contraires, sur le reflet de la surface illusoire d’une mer, pris dans des aventures, des désirs d’exploration de surface. Lorsque le vent de vos désirs souffle fort, ce zéphyr vous entraîne en gonflant les voiles de ce navire qui semble avancer, mais en fait, ces voiles gonflées ne font que vous séparer de la Joie.

    Il n’y a nulle part où la chercher, elle Est ce que vous Êtes.

    La Joie ne se trouve nulle part ailleurs qu’en arrêtant de la chercher, simplement en acceptant qu’elle vous inonde déjà, et qu’il n’y a que le mouvement incessant de vos explorations de surface qui vous éloigne de ce que vous Êtes déjà, en l’Éternité.

    La Joie n’est pas une quête, ni une récompense.

    Avoir le coeur en Joie, c’est simplement arrêter de flotter à la surface de l’Océan d’Amour que vous Êtes. Il n’y a pas à y plonger, vous y êtes déjà. Il y a simplement à rabattre les voiles, à laisser s’épuiser le souffle des désirs, à ne plus porter son regard au loin, car tout est là.

    C’est enfantin.

    « Maman les p’tits bateaux qui vont sur l’eau ont-ils des jambes ? Mais oui mon gros bêta, s’ils n’en avaient pas, ils ne marcheraient pas. » Il y a dans cette comptine plus de sagesse que dans tous les livres de vos philosophes.

    Ainsi en est-il de la Joie, elle se dérobe à ceux qui la cherchent, et elle s’offre à ceux qui la vivent sans se poser la moindre question.

    Voilà ce que je pouvais vous dire de la Joie. Elle est la Simplicité même, elle est l’Enfance – non pas l’enfance de l’art, car elle n’a besoin d’aucun art. Elle est l’Enfance qui s’enfonce dans l’expérience, qui s’y immerge. Être la Joie, c’est cela.

    C’est lâcher toutes les prétentions du monde des adultes.

    C’est s’offrir et s’ouvrir à la résonance d’une comptine enfantine sans se poser la moindre question sur le qu’en-dira-t-on, car il n’y a rien d’extérieur à la Joie. Elle est un jaillissement, un rire cristallin, une forme d’innocence. Elle est la clé du paradis retrouvé nulle part ailleurs qu’en soi, comme un lieu enchanté auquel il suffit d’arrêter de tourner le dos.

    La Joie ne s’apporte pas. La Joie n’a pas de porte. Elle est sa propre clé, elle est l’acceptation qu’il n’y a rien à trouver, rien à ouvrir qui ne soit déjà ouvert.

     

    Alors soyez en Joie, car vous Êtes la Joie.


    Alors n’essayez pas d’apporter la Joie, c’est la Joie qui vous porte.

    Il y a juste à s’abandonner à la Joie que nous Sommes – sublime Jeu de la Joie qui se cherche en ce qu’elle n’est pas, et se retrouve en éclatant de Joie de réaliser qu’elle n’aurait jamais pu se perdre.

    Voilà ce qu’il en est de la Joie, elle demeure à jamais. Elle n’a pas à être réclamée ou désirée.
    Simplement, elle est à goûter avec volupté, et rien d’autre qu’elle alors ne demeure.

    Ainsi en est-il de la Vérité, car dans l’Éternité ne demeure que la Joie.

    La Joie est cette Demeure d’Éternité.

    Je suis CHRIST et je vous enseigne la Joie, non pas comme une leçon, mais une dégustation de ce trésor, qui n’est nulle part ailleurs qu’en le délice des retrouvailles avec cette Abondance qui vous anime, et que nous Sommes.

    Alors jouons, et jouez, en Joie.

    Je vous porte en mes bras, qui ne sont rien d’autre que cet Océan de Joie.

    Je vous dis à bientôt.

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Entités et démons

     

    L’entité.
    Une entité est ce qui est ce  qui reste au décès de l’ être humain ,

    c’ est à dire, un esprit avec son baluchon de la vie  terrestre ,

    l’ âme qui contient toutes les mémoires des toutes les vies passées, et  de l’ égo (la pensée mentale, l’ émotionnel ,l’ instinct et la libido) 

     

    C’est une boule d’énergie composée d’atomes subatomiques, visibles par certains clairvoyants.

    Pour d’autres clairvoyants un fantôme ressemblant au physique de son vivant.
    A la sortie du corps, l’entité à le choix de partir vers les plans supérieurs, mais le poids et le volume de négatif de son baluchon peut l’empêcher de passer certaines portes, ce qui l’oblige à rester sur un plan inférieur ou sur le plan terrestre, ou soit  elle décide de rester sur le plan terrestre pour  de multiples raisons

    (ne pas quitter son  enfant, son mari…….se venger……..), ou elle erre ou se fixe sur un être vivant.


    Que peut faire une entité


                                Fixée sur le corps éthérique :


    Elle absorbe  et se nourrit  de l’énergie de l’être habité et provoque de la fatigue chronique, des douleurs, des insomnies, l'anxiété, le stress et la dépression……


    Elle apporte sa propre vibration de maladie, lors de sa mort physique comme par exemple le cancer.


     Si l’entité est karmique elle apporte sa  propre vibration et donc un karma.


    Fixée le long de la colonne vertébrale et surtout les lombaires, perturbe des fonctions nerveuses de l’organisme, provoque sciatique, cruralgie, colonne qui se vrille……..


    Fixée sur un seul organe, l’ affaiblit, le dévitalise.
    Fixée dans un chakra , elle se nourrit de l’énergie et dévitalise les organes correspondants.
    Fixée sur un méridien, elle bloque et absorbe l’énergie donnant des douleurs à l’organe correspondant.


    Fixée sur le corps émotionnel :
    Elle perturbe les émotions, et peut provoquer des pleurs sans raisons apparentes…… 

    Fixée sur le plan mental 

    Elle retransmet au plan mental  l’état de  l’entité  elle même: anxiété, stress, violence soudaine, dépressions…….. 

    Fixée sur le corps causal
    Elle perturbe l’âme.


    Fixée sur des corps supérieurs  de l’esprit 
    Elle perturbe l’esprit, peut changer la direction de la vie, donne les erreurs en radiesthésie.


    Par possession complète de l’esprit par des entités très nocives, voire des démons la maladie peut aller jusqu’ à la skizophrenie,  la psychiatrie.

     
    Les types d entités.

     

    • Entités  jeunes : désincarnées depuis peu de temps, pas trop nocives, sans trop de difficulté à faire partir.

    •  

    • Entités vielles du passé : désincarnées depuis longtemps, voire des siècles, très chargées des mémoires des êtres qu’elles ont vampirisées (mémoires de violences de haine de peurs, de colère, de jalousie…..), beaucoup plus difficile a faire partir.

    •  

    • Entités De l'astral : les millions de morts ordinaires.

    •  

    • Entités  morts subites : suite à un accident mortel, elles se sentent désemparées n’ayant pas avancé spirituellement  suivant l’ age.

    • Entités  suicidés

    • Entités familiales : parents, oncles……

    • Entités du bas astral : en dessous du plan humain.

    • Entités Religieuses : qui ont gardés leurs croyances religieuses terrestres.

    • Par exemple l’entité bouddhique provoque le zona par le feu (peut être de sa mort).

    • Entités des forces noires : descendues tellement bas, qu’elles ne peuvent plus remonter.

    • Entités d’animaux parasites

    • Entités venant d’autres planètes.

    • Entités des  magiciens noirs :

    • qui ont fait de la magie noire, et, ou, servent de support à de la magie noire.

    • Entités atlantes. Très vielles

    • Entités reptiliennes, avant l’humain.

    Les entités les plus difficiles à détecter sont celles noyées dans l’énergie des chakras, des yeux, des oreilles.

     

    Arrivée d’une entité ou d’un démon .


    A un  moment de la vie ou tout va bien, ou après une dispute, une mauvaise nouvelle……,

     soudainement, dérèglement du rythme cardiaque, sueurs nocturnes, oppression respiratoire, maux de tète, envie de dormir le jour, insomnie la nuit, angoisse, douleurs, sciatique, "z" dorés dans les yeux, fatigue dans les yeux, sans fatigue physique……….

    sont les principaux symptômes de l’arrivée d’entités ou de démons.

     

    Les démons.


    Les démons sont des créatures immortelles qui ne se sont jamais incarnées dans un corps physique humain. Se sont des anges déchus, punis pour ne pas avoir respecté les lois divines.
    Ils propagent leurs méchancetés, et toutes leurs énergies négatives, nocives, associées sur les corps subtils de l’être squatté.
    Allant du démon mineur, en passant par les démons sous prince et en finissant par les princes démoniaques tel que Satan, qui peuvent s’incorporer  jusqu’à la possession complète de l’esprit ou la personne possédée n’est plus elle-même.
    Je laisse à l’exorciste de l’église ces cas graves de possession démoniaques.

     

    Démons dans les lunettes et autres objets

     

    C’est par hasard que je découvre que des démons ou esprits peuvent se loger dans les verres de lunettes.
    Pendant une consultation à distance, je détecte qu’un objet négatif est sur la patiente.

    Je lui demande d’enlever tous les objets susceptibles de la négation.

    Bagues et autres objets sont enlevés, la vibration est toujours  négative et il ne reste plus que les lunettes.

    Lunettes enlevés, la vibration redevient positive.

    Sur les lunettes posées devant elle et à  plus de 300 kms de distance, je demande si il y a des démons dans les lunettes.

    Réponse : OUI et aussitôt je fais un petit exorcisme en tapant trois fois sur ma table.

    Après quelques minutes la patiente remet ses lunettes, je contrôle, l’énergie est positive.

    Elle me dit, ma vue est très claire, maintenant je vois mieux, même les petits caractères du livre que je suis en train de lire,

    je peux les lire et je pensais changer les verres.

     
    La matière est formée d’atomes et de vide interstitiel et c’est bien dans ce vide que ce cachent les démons et rendent les verres plus opaques.

    Depuis je me trouve souvent devant le même problème maintenant vite résolu.

     

    AMOUR, AMOUR, AMOUR.

     tout est dit...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  •  

    Les différents types de guérisseurs

    GUÉRISSEUR et guérison quantique.

    Magnétiseur rebouteux

    Efficace pour les douleurs liées aux foulures et autres luxations. 

    Guérisseur Spirite

    Canalisé par des entités qui habitent son corps, le temps d'une séance, ces entités soignent en passant par le guérisseur et repartent après la séance. 

     Magnétiseur coupeur de feu / panseurs

    Il utilise des prières il atténue les douleurs causées par des brûlures avec ses mains et /ou le souffle

     Guérisseur

    Thaumaturge  voir ci dessous PADRE PIO (guérison spontanée dite "miraculeuse")

    Il est traversé par une force dite divine qui produit un miracle, la guérison est instantanée. 

    Magnétisme Classique

    Le magnétiseur transmet de l'énergie ou la transfère par les mains.

    il effectue des passes, ou des impositions au dessus de la personne en suivant une visualisation personnelle et indescriptible des champs énergétiques de la personne traitée.

    Souvent il "voit" des couleurs ou des organes, des veines, des nœuds énergétiques qu"il va suivre comme aimanté lui même d'un point à un autre.

    Sa température augmente sensiblement et on ressent une vive chaleur là où ses mains se positionne.

    Parfois ce sont des fourmillements, et parfois des sensations froides mais le travail s'effectue naturellement entre champs énergétiques reliés.

    Les passes s'arrêtent sans calcul de la part du magnétiseur, il ressent le moment venu que le travail est fait, il s'arrête.

    Une part de son travail vient de lui et une autre vient de son environnement, il capte spirituellement une énergie subtile qu'il canalise et transfère sans explication. 

    Magnétisme à distance

    Travail de visualisation à partir d'une photo de la personne ou du lieu concerné.

    Le magnétiseur laisse apparaître les divers courants énergétiques et peut compléter son regard par une étude vibratoire qui va déterminer les zones perturbées, les failles, les nœuds afin de moduler les fréquences de façon naturelle.

     

    Magnétisme  extrême oriental avec la notion de chakras

    Pour cette approche plus spécifiquement reliée aux centre nerveux localisés à différents endroits du corps, les gestes sont plus spécifiquement étudiés: mains droites ou gauche à plat pour le 7ème chakras, le chakra de la gorge, du cœur, de la zone ombilicale et du sexe, main en pointe sur le chakras racine et le chakra frontal. 

    Magnétisme minéral

    le magnétiseur entretient une relation particulière avec son environnement, cette relation lui permet de ressentir la vibration d'une pierre, les fréquences et les modulations de fréquences en présence de plusieurs cristaux.

    Les cristaux ont une fréquence propre à leur espèce et on trouve aujourd'hui bon nombre de publications sur les propriétés curatives des pierres.

    Le magnétiseur fonctionne de façon instinctive; tout en ayant une certaine connaissance culturelle de ces pierres.

    Il agit plus en mode spirituel qu'intellectuel, son discours interne est bien plus complet que toutes les publications sur le sujet.

    Il est connecté à une trame universelle et ses connaissances lui viennent sans ordre précis...

    Quand c'est le moment, elles viennent, c'est tout , et ce qui atteste de l"efficacité de ces connaissances universelles.

    Ce sont les résultats obtenus ! 

    Ceux qui doutent encore, doivent ouvrir leur cœur et laisser pénétrer l'amour. (Amour avec un grand A) 

    car sans Amour rien ne peut se faire.

    On vous aime.

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Canalisation du 29/12/2015. "Réuni la famille pour avoir l'énergie qui t'aidera à passer le cap de l'incrédulité.

    Tu dois toi même te mettre en danger pour réussir. Croire dans l'apparition et reprendre ton travail.

    Comme tu le fais mais encore plus sereinement.
    Les mots te sont livrés avec Foi, transmets les avec Foi.

    Ne réfléchis pas au sens des phrases. Le reste est un rêve à réaliser. Le rêve de chaque homme d'aimer pour aimer et non de croire que l'amour se mérite.

    Il ne se mérite pas, il s'obtient.
    Il est si simple d'aimer que chaque être en est capable et fera ainsi vibrer la terre. Mais pour cela il faut oublier le reste.


    Le reste est l'horreur, la terreur, la famine.
    Le reste est le cauchemar, le ressenti négatif, le chaos.
    Le reste est l'amour déchu, la perte de l'âme dans son identité d'amour.
    Les hommes ne savent plus aimer avec leur cœur mais avec des armes.


    Ils combattent les armes par les armes et sans amour.
    Pourquoi tuer notre frère ?
    Celui qui a donné l'amour au moins une fois dans sa vie est enfant de Dieu.

     
    Ainsi, vous êtes tous enfants de Dieu, vous qui avez souri à votre mère, vous qui l'avez aimée.
    Ainsi vos âmes se reconnaissent dans l'amour et non dans la haine.


    Alors si vous aimez, vous saurez vous reconnaître entre Frères de Lumière, et non en ennemis.
    Vous n'avez d'ennemi que vous mêmes, quand parfois vous ne vous aimez pas.
    L'amour existe en vous, la flamme vous brûle. Les cœurs se réchauffent.


    Soyez mes frères, ceux qui tiendront toujours le flambeau de lumière divine.
    Ne baissez pas la tête, relevez vous main dans la main.
    Retroussez vos manches, vous avez du labeur.
    La force et la foi vous guideront dans les ténèbres illuminées.
    Pour l'amour de Dieu, n'ayez crainte d'une quelconque justice divine.


    La justice de Dieu est tellement moindre que les actes barbares que vous perpétrez chaque heure, chaque minute, chaque seconde en tuant vos frères.
    Ne mettez pas en doute nos paroles, elles sont l'amour en densité d'éternité avec l'âme universelle divine.


    Alors un jour, un long chemin viendra s'ouvrir à vous, vous le suivrez jusqu'à nous et nous rejoindrez. Comme le cordon ombilical relie la mère à l'enfant, vous gravirez les marches de l'amour jusqu'à Nous, pour l'éternité de la paix retrouvée sur terre.

     
    Voyez, nos vœux sont si sincères qu'ils nous bouleversent .
    Étreignez vous chaque jour et non le premier jour de l'année qui vient. L'amour s'entretient comme une essence rare au miel des abeilles.
    Nous souhaitons que vous partagiez nos vœux avec votre cœur.
    Laissez l'égo de côté et n'ayez pas honte d'aimer, de vibrer et de pleurer parfois.
    L'amour a parfois un gout amer mais l'amertume se dilue dans le nectar du ressenti de l'âme.
    Ne rêvez pas. Agissez.


    Nous vous aimons tellement, si vous pouviez sentir cet amour que nous envoyons vers vous !
    Nous désirons tant pour vous !
    Ecoutez ceux qui vous parlent.
    La vérité est en vous.
    Nous vous aimons d'un amour éternel.
    Vos Frères de Lumière Divine.

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • 4 VERTUS DE LA MÉDITATION :

    • 1 - vertus de la méditation
       

      LA MAÎTRISE DE SOI

      Parmi les quatre vertus de la méditation, la maîtrise de soi est la raison pour laquelle les bouddhistes la pratiquent depuis la nuit des temps dans le but d’accéder au nirvana. Grâce à des exercices faciles et accessibles à tous, elle permet de se vider l’esprit et de se concentrer sur l’essentiel. La personne qui pratique la méditation parvient donc à recentrer son énergie et, en apprenant à maîtriser ses réactions, elle fait preuve d’une patience, d’une force et d’un courage à toute épreuve.

    • 2 - vertus de la méditation
       

      LA BAISSE DU STRESS

      La pratique de la méditation est recommandée dans de nombreux cas d’anxiété et de stress très développé. Elle constitue un merveilleux antidote pour remédier aux crises de panique qui peuvent parfois être paralysantes et être un fardeau au quotidien. Les vertus de la méditation sur le mental sont nombreuses, elle est d’ailleurs capable de réduire de manière considérable les symptômes dépressifs, car la personne qui la pratique parvient à prendre du recul sur sa situation et à confronter les problèmes qui la rongent.

    • 3 - vertus de la méditation
       

      UNE MEILLEURE CONCENTRATION

      Des quatre vertus de la méditation, celle-ci est sans doute la plus efficace envers les maux qui touchent les enfants, car sachez-le : il n’y a pas d’âge pour la pratiquer ! D’ailleurs, le plus tôt sera le mieux. Un enfant qui aura des troubles de la concentration apprendra à mieux maîtriser ses pensées et ses émotions et sera capable de diriger toute sa concentration vers son professeur. La méditation peut être d’un grand secours pour les gens distraits, qui ont tendance à s’éparpiller et ne parviennent jamais à mener un projet jusqu’au bout.

    • 4 - vertus de la méditation
       

      UNE SANTÉ AMÉLIORÉE

      En plus des vertus de la méditation sur le plan psychique et émotionnel, on compte de nombreux bénéfices sur le corps. D’une part, le fait qu’elle réduise le stress, l’anxiété et les symptômes dépressifs entraîne un véritable boost sur la santé : la personne se trouve plus en forme et possède un système immunitaire aux capacités décuplées. Mais la méditation permet aussi de renforcer l’immunité et réduit grandement les risques de rhume, de grippe et de toutes les infections respiratoires courantes.

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Le cycle karmique personnel.

    Le cycle KARMIQUE

    Les vies terrestres dont vous faites l'expérience font partie d'un cycle plus vaste de votre âme. Ce cycle a été conçu pour vous permettre de faire pleinement l’expérience de la dualité.

    Au cours de ce cycle, vous passez  par l'expérience d’ être un homme et d’être une femme, d’être en bonne santé et malade, d’être riche ou pauvre, d’être «bon» ou «mauvais».

    Dans certaines vies, vous avez été intensément impliqué(e)s dans le monde matériel, en étant fermier, ouvrier ou artisan.

    Il y a eu des vies plus orientées vers le spirituel, dans lesquelles vous portiez en vous une forte conscience de vos origines spirituelles.

    Dans ces vies-là, vous étiez souvent attiré(e)s vers des vocations religieuses.

    Il y a eu aussi des vies durant lesquelles vous avez exploré le domaine temporel du pouvoir, de la politique, etc.

    Il peut y avoir eu des vies consacrées à une expression artistique de vous-mêmes.

    Souvent, d’une certaine façon, les âmes ont tendance à se spécialiser au cours de toutes ces vies.

    On peut reconnaître cela clairement chez les gens qui possèdent un don naturel dans un certain domaine.

    Il semble que même enfants, ils aient là un potentiel qui a juste besoin d’être éveillé au bon moment pour se développer  facilement.

    Les âmes d'artisans de Lumière sont souvent attirées vers des vies religieuses et ils ont vécu de nombreuses vies comme moines, moniales, prêtres, chamans, médiums etc.

    Ils ont été enclins à être des intermédiaires entre le monde matériel, physique, et les royaumes spirituels.

    Ils ont alors développé «une compétence» dans ce domaine.

    Quand vous ressentez cet appel, ce besoin puissant de vous impliquer dans la spiritualité, même si ça ne cadre pas avec votre vie quotidienne ordinaire, il se peut très bien que vous fassiez partie de cette famille des artisans de Lumière.

    Vivre sur la terre vous fournit une occasion de faire pleinement l'expérience de ce que vit un humain. 

    Peut-être vous posez-vous cette question  : qu’y a-t-il de si spécial dans le fait d'être humain ? 

    Pourquoi est-ce que je voudrais faire l'expérience de cela ?

    L'expérience humaine est à la fois diverse et intense. Quand vous vivez une vie humaine, vous êtes temporairement immergés dans un champ très intense de sensations physiques, de pensées et de sentiments.

    À cause de la dualité inhérente à ce champ, il y a un grand contraste et une grande intensité dans vos expériences. Beaucoup plus grands que lorsque vous êtes dans les plans astraux, comme vous les appelez.

    (Ce sont les plans où vous entrez après votre mort et où vous restez entre les vies).

    Peut-être est-ce difficile à imaginer pour vous, mais beaucoup d'entités de notre côté aimeraient être dans vos souliers.

    Ils aimeraient être humains, pour acquérir l'expérience humaine.

    L'expérience humaine a une sorte de véracité qui lui est propre, et qui est pour eux inestimable.

    Bien qu'ils puissent créer des réalités innombrables par le pouvoir de leur imagination, ça leur donne moins de satisfaction que la création d'une réalité «réelle» sur la terre.

    Sur la terre, le processus de création est souvent une lutte. Il est typique que vous rencontriez beaucoup de résistance pour réaliser vos rêves.

    Le type mental de création dans le monde astral est beaucoup plus facile :

    Il n'y a aucun laps de temps entre la pensée d'une chose et sa création réelle.

    De surcroît, l'on peut créer n'importe quelle réalité à laquelle on veut ou peut  penser.

    Il n'y a aucune limite.

    A l'instant où l'on imagine un beau jardin, il est là et l'on peut y entrer.

    Sur la terre, donner naissance à une idée, en faire une réalité dans le monde matériel, est toute une affaire.

    Cela exige une intention forte, de la persévérance, de la clarté d'esprit et un cœur confiant.

    Sur la terre, vous devez composer avec la lenteur et l'opiniâtreté du monde matériel.

    Vous devez gérer des impulsions contradictoires en vous,  le doute, le désespoir, le manque de connaissance, la perte de foi, etc.

    Le processus de création peut être entravé ou même échouer à cause de n'importe lequel de ces éléments.

    Cependant ces problèmes potentiels, même les échecs, sont les raisons mêmes qui rendent l'expérience de la vie terrestre si précieuse.

    Dans ce processus, les défis que vous rencontrez sont vos plus grands enseignants.

    Ils donnent à l’expérience terrestre une profondeur bien plus grande et plus vaste que le processus de création sans effort des plans astraux.

    Ce qui est obtenu sans effort n'a pas de sens.

    (Nous reviendrons sur ce point ci-dessous).

    Les entités astrales qui n'ont pas encore vécu de vies sur la terre savent et comprennent cela.

    Vous êtes souvent découragés et même désespérés par la nature indocile de votre réalité.

    Si souvent, la réalité ne répond pas à vos vœux et à vos espoirs.

    Si souvent, vos intentions créatrices semblent aboutir dans la douleur et la désillusion.

    Cependant, à un certain point, vous trouverez  la clé de la paix et du bonheur.

    Vous allez trouver cette clé dans votre propre cœur.

    Et quand vous l’aurez trouvée, aucune création des plans astraux ne pourra égaler la joie qui vous adviendra.

    Ce sera la naissance de votre maîtrise, de votre divinité.

    L'extase que vous éprouverez quand votre divinité s'éveillera vous donnera l'énergie  de vous guérir.

    Cet amour divin vous aidera à vous remettre des maux profonds subis tout au long de vos vies sur la terre.

    Après cela, vous serez capables d'aider à guérir ceux qui ont traversé les mêmes épreuves et les mêmes peines.

    Vous reconnaîtrez leur douleur.

    Vous la verrez dans leurs yeux.

    Et vous serez capables de les guider sur leur chemin vers la divinité.

    On vous aime.

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Le cycle planétaire

     

    LE CYCLE PLANETAIRE

    Tout ce qui existe évolue en cycles, les planètes aussi bien que les humains.

    Il n'est pas exceptionnel que des âmes individuelles ou des groupes d'âmes individuelles sortent du cycle karmique à un moment donné.

    Ce qui rend cette ère spéciale, cependant, c'est que la terre elle-même achève un cycle karmique majeur.

    La terre est engagée dans une transformation interne qui aura pour résultat un nouveau type de conscience dans son être de planète.

    Quel que soit le stade de développement du cycle des âmes individuelles, le processus de transformation de la terre les affectera.

    La terre est votre maison.

    Comparez-la à la maison que vous habitez.

    Imaginez qu'elle soit en reconstruction. Cela affectera grandement votre vie quotidienne.

    Selon votre état d'esprit, vous le vivrez comme un changement bienvenu ou comme un événement brutal et bouleversant.

    Si vous aviez prévu de reconstruire votre maison de toute façon, vous êtes en phase avec les changements et vous êtes capable d'accompagner le mouvement.

    Le processus de transformation de la terre soutiendra et renforcera votre processus personnel de transformation.

    Si vous ne vouliez pas du tout reconstruire votre maison, vous allez vous sentir frustré(e) par le chaos qui vous environne.

    Les changements internes de la terre vous mettront en déséquilibre.

    Pour ceux qui accueilleront les changements internes de votre planète terre, ce seront des temps extrêmement favorables à l'autonomie.

    Vous serez soulevés par le flot de Lumière qui inonde actuellement votre univers.

    A présent, la terre croule presque sous le fardeau karmique de l'humanité.

    La négativité et la violence qui proviennent de ce fardeau karmique forment une espèce de déchet énergétique que la terre est à peine capable de traiter, de neutraliser ou d'intégrer.

    Focalisez votre attention un instant sur le coeur de la terre.

    Détendez-vous et focalisez-vous... Pouvez-vous ressentir ce qu'il y a là ? Pouvez-vous ressentir à quel point la terre est défigurée, à quel point il y a de la violence sur elle ?

    La terre ressent en même temps de l'impuissance et de la résistance. Elle est à deux doigts de créer une nouvelle fondation pour son être.

    Elle se délivre des énergies de lutte, de compétition et de drame, aux niveaux interne et externe.

    La nouvelle fondation qui voit le jour en elle est l'énergie du coeur, l'énergie de l'équilibre et de la communion : la vivante énergie de Christ.

    La terre, tout comme l'humanité, est engagée dans une expérience d'apprentissage.

    Tout comme l'humanité, sa conscience évolue et se transforme.

    Comme pour l'humanité, son voyage a commencé par une certaine forme d'ignorance ou d'inconscience d'elle-même.

    La terre était autrefois «une planète sombre» qui absorbait ou dévorait les énergies qui l'entouraient.

    Elle prenait en elle les énergies ou les êtres qu'elle rencontrait et les assimilait complètement ; elle leur ôtait leur caractère unique et en un sens, elle les tuait.

    Cela provenait d'un désir d'expansion. La terre avait comme un sentiment de manque ou d'imperfection qu'elle interprétait comme un besoin de conquérir et d'assimiler d'autres énergies.

    Puisque la terre ne donnait rien en retour à ces énergies, il n'y avait pas vraiment d'interaction entre elles. C'était un processus mortel et mortifère.

    A un moment donné, la terre prit conscience que ce processus ne la satisfaisait pas.

    Elle avait le sentiment qu'il manquait quelque chose dans cette façon de se nourrir.

    Cela ne soulageait pas son sentiment d'imperfection.

    Faire mourir de l'énergie ne satisfaisait pas son appétit d'expansion. C'est à ce moment-là, dans la conscience de la terre, qu'est né le désir du vivant, de la Vie.

    La terre n'en avait pas pleinement conscience. Elle savait juste qu'elle voulait autre chose, quelque chose de nouveau, une sorte d'interaction avec d'autres énergies, qui ne se solderait pas par la réduction de ces énergies à la seule énergie de la terre.

    Dans la conscience de la terre, un espace s'est créé pour l'expérience de quelque chose de différent d'elle-même.  Energétiquement, cela signifiait le début de la vie sur la terre.

    Selon une loi cosmique, tout désir sincère finit par créer les moyens de sa réalisation. Les désirs, qui sont essentiellement un mélange de pensée et de sentiment, sont des énergies créatrices.

    C'est valable pour les planètes aussi bien que pour les gens. Au sein de la planète terre, est né un ardent désir de faire l'expérience de la vie, une envie passionnée de préserver et de chérir la vie, au lieu de la détruire.

    Et c'est ce qui advint.

    Lorsque la vie vint à la terre, celle-ci commença à fleurir et s'épanouir. Elle entra dans un nouveau domaine d'expérience qui la remplit d'un sentiment de surprise et de satisfaction.

    Elle fut surprise que cette simple aspiration, ce besoin confus, puissent générer de telles merveilles.

    Sur la terre, se déploya une prodigieuse expérimentation de formes de vie. De nombreuses formes de vie eurent envie de se manifester sur la terre et de faire des expériences avec les énergies présentes.

    La terre devint un berceau d'innovation. Il y avait la liberté d'explorer de nouvelles voies, de nouvelles possibilités. Il y avait et il y a encore le libre arbitre pour toutes les créatures.

    Avec la création de la vie, la terre et toutes les créatures vivantes à sa surface se mirent à  suivre une certaine ligne d'évolution intérieure. Ce chemin d'expérience avait pour thème centrall'équilibre entre donner et prendre.

    Au niveau intérieur de sa conscience, la terre s'efforçait depuis des éons de trouver le juste équilibre entre donner et prendre.

    En tant que planète, la terre donne et prend la vie. Pendant sa «période sombre», le stade où elle absorbait et annihilait les énergies, l'aspect « prendre » était très accentué.

    A présent, elle a basculé à l'autre extrémité : donner jusqu'à la limite de ce qu'elle peut donner.

    La terre a longtemps toléré la violence et l'exploitation de la part de l'humanité, car en un sens c'était karmiquement adéquat.

    La terre devait faire l'expérience de l'autre face du pouvoir et de l'oppression.

    Ses actions en qualité d'offenseur ont suscité l'expérience inverse :

    Etre une victime, comme un boomerang. C'est ainsi que joue le karma ; ce n'est pas une affaire de punition.

    Pour comprendre vraiment et venir à bout de cette question de pouvoir, vous devez faire l'expérience de ses deux faces.

    Tout ce que vous combattez ou  voulez dominer, vous le rencontrerez à nouveau en tant que victime ou offenseur, jusqu'à ce que vous reconnaissiez que vous êtes les deux à la fois, faisant partie de l'énergie divine unique.

    La cruelle exploitation de la terre de nos jours est donc, jusqu'à un certain point, karmiquement adéquate, puisqu'elle fournit à la terre une chance de parvenir à une pleine compréhension de l'équilibre entre donner et prendre.

    Cependant, les limites dans lesquelles l'irrespect et l'exploitation sont karmiquement adéquats sont visibles.

    La terre a atteint une compréhension de son équilibre et elle achève son cycle karmique de conscience.

    Elle est parvenue maintenant à un niveau d'amour et d'attention qui ne tolèrera plus pour longtemps l'outrage des hommes.

    Ce niveau de conscience attirera des énergies similaires qui apprécient l'harmonie et le respect, et repoussera celles qui ont une intention destructrice.

    Le temps est venu d'un nouvel équilibre entre donner et prendre. Sur la Nouvelle Terre, la paix et l'harmonie règneront entre la planète terre et tout ce qui vit à sa surface : les humains, les plantes et les animaux. L'harmonie et la communion sincère entre tous les êtres seront une belle source de joie et de créativité.

    La transition entre la vieille terre et la nouvelle est un processus qui n'est pas fixé dans le temps ni dans ses modalités. Cela dépend beaucoup des choix faits par l'humanité, des choix que vous faites en tant qu'individu.

    Il y a eu et il y a encore de nombreuses prédictions au sujet de ce temps de transition. Faire de telles prédictions est toujours incertain.

    En fait, votre réalité matérielle visible est une manifestation d'états de conscience intérieurs collectifs. La conscience est, comme nous le disions au début, libre et créatrice.

    A tout instant, vous pouvez décider de changer votre avenir en ayant des pensées et des sentiments différents. Vous avez ce pouvoir sur vos pensées et vos sentiments.

    A tout instant, vous pouvez dire non à des pensées ou des sentiments restrictifs ou destructeurs. C'est valable pour vous en tant qu'individu, mais aussi pour de plus grands groupes.

    Lorsqu'un groupe important d'individus choisira la liberté et l'amour plutôt que la haine et la destruction, alors cela se manifestera dans la réalité matérielle. La terre y réagira.

    Elle est sensible à ce qui se passe à l'intérieur des gens. Elle répond à vos mouvements intérieurs.

    Cela pour vous dire que personne, pas même de notre côté, n'est capable de faire de prédictions précises sur la façon dont prendra naissance la Nouvelle Terre.

    Il est clair cependant que le groupe d'âmes qui achèvent actuellement leur cycle karmique est relié de façon intime et énergétique à la Nouvelle Terre.

    Ces gens, qui se sentent souvent en profonde connexion avec les idéaux incarnés dans la Nouvelle Terre, auront de belles occasions de grandir et de se libérer grâce à la coïncidence des cycles planétaire et personnel.

    Dans les chapitres suivants, je parlerai de ce groupe d'âmes en particulier.

    On les appelle souvent « artisans de Lumière » et j'utiliserai moi aussi ce nom. La raison de leur incarnation en cet âge de transition n'est pas une coïncidence.

    Ils sont en connexion profonde avec l'histoire de la terre. Je décrirai les traits de caractère que possèdent la plupart des artisans de Lumière. Je parlerai de leur histoire, de leurs racines galactiques et de leur mission sur la terre. J'exposerai en détail les stades de la croissance intérieure qui sont en jeu dans la délivrance  du cycle karmique.

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Quand un problème, une difficulté surgit, il n’est pas facile de prendre du recul par rapport à ce qui nous perturbe, nous affecte, nous fait souffrir. 

    D’autant plus qu’à ce problème, se rajoutent nos pensées qui souvent amplifient ou transforment la situation initiale :

    « C’est la cata, je ne vais pas y arriver, c’est trop dur, pourquoi cela m’arrive à moi ? C’est injuste… » Nous pratiquons alors ce que les bouddhistes appellent « la double peine ».

    Nos pensées sont là, omniprésentes. Elles tournent en boucle sans rien résoudre. Tout se passe comme si notre conscience se rétractait sur nos pensées douloureuses, sans pouvoir s’ouvrir à tout le reste, à ce qui fonctionne bien dans notre vie et aussi à tout ce qui est là : notre respiration et nos sensations corporelles. Car nous ne sommes pas que nos pensées.


    Happés par notre mental, nous essayons tant bien que mal de trouver une solution à notre problème. Nous l’évaluons sous tous les angles, nous nous mettons la pression :

    « Je dois, il faut absolument que je trouve une solution »

    Or, vous l’avez sans doute expérimenté, il suffit parfois de mettre notre problème de côté pour que plus tard émerge une solution pertinente.

    C’est précisément ce que le « lâcher prise » nous invite à pratiquer :

    Accepter que la voie que nous explorons n’aboutit pas, renoncer à trouver une solution immédiate, y revenir plus tard….

    Plus tard, quand nous aurons gagné en clarté mentale et en lucidité. Car c’est avec cet état d’esprit qu’une solution pertinente pourra émerger.

    Pas dans le brouillard de notre brouhaha mental.

    Comment faire pour renoncer à tout contrôler ? Comment faire pour apaiser votre esprit ?

    Voici 2 exercices de visualisation pour vous aider à lâcher prise :

    1. Exercice de visualisation

    Imaginez que vous êtes pieds nus, au bord de l’eau (mer, lac, comme vous préférez). Vous êtes face à cette immense étendue d’eau. Vos poches sont remplies de cailloux, chacun représentant une situation pour laquelle vous avez du mal à lâcher prise, en ce moment, dans votre vie personnelle et/ou professionnelle.
    Commencez par prendre 3 belles et profondes respirations : «J’inspire par le nez sur 5 temps puis j’expire par la bouche sur 5 temps.»
    Continuez de vous relier à votre respiration. Observez comme votre ventre se gonfle puis se détend, au rythme de vos inspirations et expirations. Prenez conscience de l’air qui entre puis sort de votre corps.


    Puis tranquillement, à votre rythme, prenez un caillou et jetez-le dans l’étendue d’eau, loin, très loin de vous. Continuez ainsi avec chaque caillou.


    Une fois vos poches vides, comment vous sentez-vous ?

    Ressentez-vous cette légèreté qui vous habite, cette délicieuse sensation

    de ne plus lutter ?

    Et oui, vous avez apprécié et emmagasiné du bonheur. Bravo et continuez.

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Les CHAKRAS

     

    Les Chakras font partie de notre système énergétique, comprenant également les nadis et méridiens.

    De leur équilibre, dépend l'harmonie de notre système énergétique et du flux qui l'utilise pour alimenter

    en énergie les différentes parties de notre corps.


    Qu'est-ce qu'un chakra ?
    chakras
    Le mot "chakra" qui signifie "roue" en Sanscrit, désigne des centres énergétiques,

    ou capteurs d'énergie, destiné à alimenter en énergie notre circuit énergétique subtil ; ils ressemblent à des tourbillons ou entonnoirs, des vortex d'énergie. Ils peuvent également porter le nom de : Centre de force vitale, Centre de conscience, plexus nerveux…
    chakras
    Les chakras servent de passerelle entre l'extérieur et les différents corps (physique et subtils) de l'être humain, considéré dans sa globalité. Le vocable "passerelle" semble bien définir leur rôle, car ils sont à la fois des capteurs d'énergie et des transmetteurs.

    Où sont les chakras ?
    chakras
    Les chakras sont situés au "carrefour" de plusieurs nadis et, sont présents dans chacun de nos corps subtils.
    chakras
    Chakras et croisements de nadis :
    21 nadis : 7 chakras principaux situés le long de la colonne vertébrale
    14 nadis : chakras secondaires
      7 nadis : chakras tertiaires situés sur le parcours des méridiens (points d'acupuncture)
    chakras
    chakras

    Les chakras principaux
    - captent
    - transmettent
    - émettent
    Ce sont des carrefours énergétiques où se croisent des voies d'énergie (nadis)
    chakras
    Les chakras secondaires
    Les chakras secondaires sont très nombreux, je ne citerais ici, que douze des principaux chakras secondaires :
    - milieu de la paume des mains,
    - pli des coudes,
    - creux claviculaires,
    - 2ème intercostal (points douloureux),
    - creux poplité (pli des genoux),
    - milieu de la voûte plantaire.
    chakras
    Les chakras tertiaires
    Les chakras tertiaires sont rassemblés sur le trajet des méridiens et sont des points d'acupuncture.


    Chaque rassemblement de chakras tertiaires correspondant à un organe est un méridien, selon la disposition des centres énergétiques.
    Chaque méridien (groupe de centres énergétiques ou chakras tertiaires) a une fonction.
    chakras
    Dans certains textes anciens, il est dit que le corps humain comprend plus de 80 000 chakras.


    Les chakras sont en rotation ce qui permet à l'énergie d'être absorbée vers l'intérieur.

    La rotation est soit vers la droite, dextrogyre (Yang) soit vers la gauche, lévogyre (Yin), suivant la proportion de Yin et de Yang qui nous anime à l'instant considéré et non pas comme le veut une croyance populaire, suivant que nous soyons homme ou femme…
    Il est possible avec la lecture d'auras, la palpation éthérique ou la mesure au pendule, de voir si un chakra tourne bien, s'il a du tonus. 

    Rôle des chakras
    chakras
    Les chakras servent à absorber l'énergie vitale, qui nous entoure. L'énergie reçue est alors métabolisée par chaque chakra puis envoyée dans les parties du corps dépendant du système nerveux majeur le plus proche.

    Cette énergie est indispensable au bon fonctionnement des corps subtils et du corps physique. La tradition orientale lui donne le nom de prana ou de chi.

    Si un chakra cesse de bien fonctionner, l’absorption de l’énergie en souffre, et les organes dépendants s'affaibliront.
    chakras
    Le rôle des chakras est primordial dans cet équilibre, en diffusant une partie de cette lumière/énergie vitale aux glandes et organes qu'ils pilotent.

    S'ils sont en dysfonctionnement (fermés, tournant en sens inverse, abîmés…), l'énergie circule moins bien dans les nadis, voire pas du tout…

    ils deviennent poreux, déficients, et les organes leur étant attachés entrent dans un processus de dysfonctionnement du fait de leur progressive inactivité, qui induit ce que l'on appelle la "maladie".

    C'est pourquoi s'il y a dysfonctionnement, il convient de rétablir l'équilibre énergétique de tout le système énergétique.

    chakras 

    Équilibrage énergétique
    chakras
    L'équilibrage énergétique consiste à refaire circuler l'Énergie harmonieusement dans tout le système.

    Pour cela, il convient de rééquilibrer les chakras, de nettoyer et dynamiser les nadis et méridiens, si nécessaire.
     

    Ce rééquilibrage du système énergétique permettra à l'Énergie de recommencer à circuler harmonieusement dans les corps subtils et dans le corps physique. En se remettant à circuler, l'Énergie va dissoudre les blocages à la source de nombreux problèmes organiques, physiologiques et psychologiques présents ou anciens et de ce fait, prévenir les risques de dysfonctionnements, sources de maladies.
    chakras
    chakras

    L'équilibrage énergétique aide à évacuer le stress, les émotions refoulées, responsables de bien des dysfonctionnements et, régule à un niveau subtil les glandes endocrines.
    chakras
    Chakras et glandes endocrines vibrent et fonctionnent en harmonie.
    chakras
    Toute anomalie dans le fonctionnement d'un chakra entraîne une sous-activation ou une suractivation dans le chakra suivant, suivis de plus légers dérèglements dans les autres chakras.

    Il en est de même en ce qui concerne les glandes : tout déséquilibre de l'une entraîne le dérèglement d'une ou de plusieurs autres, étant donné que chacune secrète une ou plusieurs hormones, lesquelles conditionnent le fonctionnement des organes situés à proximité.
    chakras
    Donc un hypo ou hyperfonctionnement glandulaire provoque des troubles dans certaines régions du corps, amenant généralement des troubles du psychisme.

    Notons que les hormones sécrétées par les glandes à sécrétion interne sont véhiculées dans le corps grâce au courant sanguin, d'où l'importance par voie de conséquence de tout ce qui favorise cette bonne circulation.

    7 chakras principaux
    chakras
    Les 7 chakras principaux sont disposés du 1 au 7, le long de la colonne vertébrale.
    chakras
    1 : ouvert vers le bas, sous le périnée, capte l'énergie de la Terre (Tellurique)


    2 à 6 : horizontaux. A l'avant : reçoivent l'énergie. A l 'arrière : redonnent l'énergie.


    7 : ouvert vers le haut, au sommet du crâne (dessous de la fontanelle) capte l'énergie cosmique.
    chakras

    chakras

    7e. Chakra couronne ou Sahasrara
    Situé à l'intérieur de la partie supérieure de la tête, le chakra couronne permet aux rayons cosmiques d'entrer et de sortir librement.

    Son énergie est associée au monde spirituel et permet d'expérimenter le mystique et l'illumination. Il est le siège de tout le système de croyances et de valeurs.

    chakras

    6e. Chakra du troisième œil ou Ajna
    Le chakra du troisième œil est responsable d'unir le conscient à la conscience du Soi.

    Sa fonction principale est de capter les forces à un niveau spirituel à travers l'esprit humain. Il est le siège de la connaissance, de la perception et du commandement. Il est aussi le centre de la vision intérieure et de l'intuition.

    chakras

    5e. Chakra de la gorge ou Vishudda
    L'énergie du centre de la gorge est associée à la communication intuitive et à la créativité.

    Il permet d'entendre "la petite voix intérieure" guidée par la force créatrice. Il gère les énergies plus élevées de l'astral venant d'une intuition plus claire ou de l'amour intuitif.

    chakras

    4e. Chakra du cœur ou Anahata
    Il fait le lien entre les trois chakras inférieurs associés au corps physique et les trois chakras supérieurs associés aux corps spirituels.

    Il supporte l'interconnexion entre la vie et les relations avec autrui.
    Il gère les énergies du bas astral venant des intuitions émotionnelles.

    chakras

    3e. Chakra du plexus solaire ou Manipura
    Siège de la transmission de la conscience, ce centre d'énergie assume la transformation des sentiments et des émotions en inspirations et en idées.

    Il est associé aux directives intuitives qui mènent à la sagesse. Siège des basses passions ancestrales du règne animal, il l'est aussi de la volonté et du pouvoir.

    chakras 2e. Chakra sacré ou Swadhistana
    Situé dans le plexus sacré, il est le centre de l'énergie sexuelle et de l'ego. Siège du plaisir sensuel et de la reproduction, il est associé au plaisir et aux émotions. Ce chakra procure une plus grande sensibilité pour autrui, un besoin d'apporter des soins en énergie et en amour. Il est le siège de la joie et de la compassion.
    chakras

    1er. Chakra racine ou Maladhara
    Situé à la base de la colonne vertébrale, le chakra racine est le régulateur des énergies nécessaires à la vitalité physique et de l'instinct de survie.

    Il capte l'énergie de la Terre pour la transmettre aux corps subtils et aux organes du corps physique qui en ont besoin pour assurer leur fonctionnement et leur longévité.

    chakras
    A chaque chakra principal correspond :
    - une ou plusieurs glandes endocrines
    - des organes (un organe peut dépendre de 2 chakras).
    chakras
    Un chakra trop ouvert (sous-activité) va absorber trop d'énergie.
    Un chakra trop fermé (suractivité) ne va pas absorber suffisamment d'énergie.
    Ce n'est que par rapport aux chakras de la personne concernée, que l'on peut dire qu'un chakra est trop ouvert ou trop fermé.
    chakras
    Le tourbillon d'énergie que l'on peut voir à l'extérieur d'un chakra (extérieur du corps physique) est son émission dans l'aura éthérique.
    chakras
    Pour une parfaite harmonie de notre système énergétique, les chakras doivent être tous ouverts et fonctionner dans un parfait équilibre.

    Il est néfaste pour notre système énergétique que certains chakras soient suractivés et d'autres sous-activés, car chaque chakra influence tous les autres et ceci, dans chacun des corps subtils composant notre être.

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • "S'il y a une chose à laquelle vous devez croire, c'est à l'existence de lois dans l'univers. Vous prononcez un mot, vous faites un geste, vous avez un désir, une pensée : aussitôt, ils sont enregistrés, classés, et ils produisent des résultats.

    C'est sur ces lois qu'il faut compter, car tout peut changer autour de vous, SAUF CES LOIS : un jour elles vous enverront exactement ce que vous méritez, d'après la façon dont vous aurez travaillé".

    Omraam Mikhaël Aïvanhov

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  •  

    MARIE

     

    Chers Enfants,

    Je suis Marie et je représente l'aspect féminin de l'énergie de l'entité du Christ.

    Je vous salue tous aujourd'hui et j'aimerais que vous partagiez la joie et la paix qui sont à votre disposition et qui appartiennent à l'essence même de ce que vous êtes.

    Vous n'êtes pas ici pour souffrir, lutter et juste survivre.

     

    Vous êtes ici sur terre pour avoir de la joie, pour être ce que vous êtes et faire l'expérience du miracle de cela.

     

    Vous êtes magnifiques tels que vous êtes.

     

     

    Nul besoin de changer ni d'améliorer quoi que ce soit. Tout est bien.

    Soyez-en sûrs.

    L'essence de la création est la joie.

     

    La Mère divine ne vous a pas créés dans une intention grave et sérieuse.

    C'est de la joie et de l'envie d'explorer que vous êtes nés.

     

    Elle voulait en savoir plus sur la vie grâce à vous.

    Vous êtes tous l'expression de l'amour et de la joie créatrice de Dieu et c'est pourquoi il vous est permis d'en faire l'expérience à chaque instant.

     

    Je vous invite à vous reconnecter à ce flot d'énergie originel, à la joie de la création divine, qui s'écoule en chacun de vous.

    Vous avez tendance à rendre la vie trop grave et trop sérieuse.

    Imaginez  que vous ne soyez pas ici pour accomplir un but, mais juste pour être vous-mêmes, y compris ces parts de vous qui semblent sombres, douteuses ou coincées.

     

    Oui, ces parts-là sont autant bienvenues, elles font partie de cette expérience de la dualité sous tous ses aspects.

     

    Ayez confiance que cela va s'achever en quelque chose de beau, quelque chose de merveilleux, un monde nouveau.

     

    Vous êtes en perpétuelle transformation de vous-mêmes.

    Il n'y a pas de but fixé, de destination finale.

    Vous êtes constamment sur la route.

     

    Alors, réjouissez-vous d'être sur la  route, réjouissez-vous des courants changeants de la vie, et vous serez délivrés du poids de ce fardeau.

    Je vous demande de remonter le temps avec moi, jusqu'au moment qui a précédé votre naissance sur terre dans ce corps.

     

    Ne doutez pas que cela soit possible, voyagez juste en imagination.

    Peu importe que vous pensiez fabuler sur tout cela.

     

    Faites-vous confiance et permettez-vous de penser qu'un jour, vous avez été libres de ce corps.

    Vous étiez indépendants de cette forme physique, vous vous sentiez illimités et tout était possible.

    La vie était magique.

     

    De cette dimension de grande liberté, vous avez ressenti un attrait venant de la terre.

     

    Votre attention a été attirée, de toutes parts, vers cette planète minuscule qui offrait tant de potentialités magnifiques ; des potentiels à la fois de lumière et d'obscurité, d'amour et de peur.

    Vous avez ressenti un attrait.

     

    Vous vous êtes posé des questions sur la nature de la réalité qu'il y avait là et vous avez eu l'impression que cela vous concernait.

    Vous avez eu le sentiment qu'il y avait là quelque chose dont vous vouliez faire l'expérience.

     

    En tant qu'esprit libre, vous avez décidé de faire le plongeon et de vous incarner sur terre.

    Ressentez à quel point, même à présent, après avoir traversé tant d'expériences sur terre, il y a encore ce sentiment originel d'intérêt, d'émerveillement et d'attirance que vous avez eu un jour.

     

    Ressentez à quel point votre présence ici est spéciale, que votre conscience se soit rétrécie afin de s'ajuster à un corps terrestre qui perçoit la réalité grâce à des sens physiques tels que les yeux, les oreilles, le toucher.

     

    Ce moyen particulier de percevoir la réalité n'est pas naturel ; votre perspective originelle est beaucoup plus vaste et moins limitée. 

    Vous avez pourtant choisi cette limitation, parce qu'il y avait là quelque chose d'incroyablement précieux à trouver.

     

    Vous êtes ici sur terre pour exprimer la liberté et le merveilleux des sphères spirituelles d'où vous venez. Vous êtes ici pour les introduire dans la forme et la matière et les offrir à l'expérience à la fois pour vous et pour les autres.

     

    Oui, vous êtes ceux qui apportez la lumière, là où la lumière se dresse pour la liberté, l'aisance et la joie.

    Et vous avez été sur terre auparavant, avec le même désir et le même enthousiasme pour allumer ici la lumière de la création et répandre la joie et la connaissance.

     

    Permettez-vous de ressentir cela à nouveau.

    Sachez qui vous êtes. Nul besoin d'être ou de faire quelque chose de spécial ici, vous n'avez pas besoin d'accomplir quoi que ce soit, excepté vous souvenir de qui vous êtes et de permettre à la joie de vous emplir à nouveau.

     

    C'est cela, votre travail : revenir à votre état naturel de joie et d'émerveillement parmi des énergies qui semblent pointer une direction totalement différente. 

     

    Vous avez été mis sous pression.

    La réalité de la terre, le mode de pensée des gens, les croyances de la société, peuvent vous peser lourdement et vous plonger dans l'oubli un certain temps.

     

    Souvenez-vous : vous êtes la divinité dans la chair.

    La lumière passe à travers vous en cet instant même, elle passe par vos mains, vos yeux, ressentez-la.

     

    Elle ne vous a jamais quittés, mais on vous a tous dit à un moment ou à un autre de votre vie que cette lumière ne peut pas s'écouler à l'air libre.

    Vous croyez que vous devez la cacher et la garder en vous, de peur d'être « différents ».

     

    Cette contrainte à être normal, à se trouver enfermés dans ce que les gens pourraient penser  de vous, c'est probablement la pire prison sur terre.

     

    Ce n'est pas le fait d'être dans ce corps qui vous limite tant.

    La véritable limitation provient du fait que vous laissiez entrer en vous les multiples croyances de la société, empreintes de pesanteur et de peur et qu'elles diminuent votre rayonnement divin.

     

    Je souhaite vous montrer une voie de sortie, et la clef est celle-ci :

     

    oser recevoir à nouveau la joie dans votre vie, ressentez que c'est votre droit de naissance !

     

    C'est juste ce que vous êtes. Vous êtes la joie de Dieu manifestée.

    Et pour être ainsi, nul besoin d'avoir accompli quoi que ce soit, au sens mondain du terme.

     

    Vous avez juste besoin d'être à l'unisson de ce que vous êtes.

     

    Vous avez besoin de ressentir que vous êtes bien tels que vous êtes, ici et maintenant.

     

    Vous ne manquez de rien, rien ne manque.

    Étreignez la totalité de ce que vous êtes maintenant, vos peurs, vos blocages émotionnels, et en même temps aussi, le profond ressenti du merveilleux et de la vitalité qui sont au fond de votre être.

     

    C'est la vie qui s'écoule à travers vous et veut vous offrir ses multiples dons miraculeux.

    Vous avez entrepris ce voyage d'incarnation dans ce corps, dans cette société, dans cette dimension matérielle, c'est suffisant.

     

    En faisant cela, vous avez montré votre courage et votre foi.

    À présent, donnez-vous la permission de recevoir tout ce dont vous avez besoin dans votre vie.

    Ressentez la joie pure d'être présent.

    Détendez-vous.

     

    Imaginez qu'à partir de maintenant, vous n'ayez plus rien à « devoir faire » dans votre vie.

    Si vous acceptiez  pour de vrai de vous octroyer cette liberté, votre vie s'écoulerait en un flot doux et paisible.

     

    Je comprends bien que cela va à l'encontre de ce que vous ont dit vos parents, vos professeurs, vos employeurs, etc.

     

    La société vous communique le fait que vous devez travailler dur et diligemment pour acquérir les compétences et capacités pour gérer la réalité.

     

    Elle vous dit de rester modestes et de vous focaliser sur ce qui est possible plutôt que sur ce dont vous rêvez et ce que vous espérez.

     

    Non seulement la société vous dit-elle cela mais il y a aussi nombre d'enseignements spirituels qui ont un point de vue plutôt austère et disciplinaire sur la façon d'accomplir l'illumination.

     

    Imaginez que vous abandonniez l'idée même de buts et d'accomplissements.

    Imaginez que vous vous disiez : je suis comme je suis, et je suis complètement OK comme je suis.

     

    Quelle libération ! Si vous pouvez vous permettre d'être à ce point détendus, les choses vont commencer à circuler dans votre vie, et vous allez voir qu'il se passe l'opposé exact de ce que la société vous dit.

    Les choses vont commencer à arriver sans avoir à travailler dur pour les obtenir.

     

    Si vous pouvez être à l'unisson de vous-mêmes et accepter les choses comme elles sont, vous allez inviter un courant de paix qui va apporter des miracles dans votre vie.

     

    En vous acceptant comme vous êtes, vous dites « oui » à la vie, au fait d'être ici sur terre et vous vous donnez la permission de recevoir tout ce que vous voulez, juste parce que vous êtes comme vous êtes, une part indélébile de Dieu, aimée et chérie de façon inconditionnelle.

     

    Si vous trouvez cette paix en votre cœur, et que vous lâchez prise de vos attentes crispées, vous permettez alors à la magie de la vie de prendre soin de vous.

     

    Vous vous abandonnez à son courant et à son rythme.

     

    Je vous le dis :  pour commencer à trouver la plénitude dans votre vie, pour commencer à trouver l'emploi, la relation ou la maison qui vous conviennent, commencez par vous donner la permission de faire à nouveau l'expérience de la joie.

    La simple joie d'être, la joie d'être vous.

     

    La spiritualité c'est la simplicité et l'aisance.

    C'est ressentir les choses comme un enfant peut le faire, ne pas penser au lendemain, mais juste jouir de l'instant présent et faire ce qu'il a envie.

    Je sais que vous pensez que ce n'est plus possible pour un adulte.

     

    C'est une telle tragédie ! Il y a tant de tristesse dans le fait que vous vous soyez sentis obligés de laisser tomber la part de vous la plus spontanée et la plus insouciante.

     

    Tendez la main à l'enfant qui est en vous et qui a conservé pour vous votre spontanéité.

     

    Au profond de vous, il est encore là, cet enfant qui veut jouer et se réjouir, cet enfant qui veut explorer la vie et qui a confiance que tout ira bien.

    Cet enfant sait que la terre est un lieu sûr où s'exprimer.

     

    Ressentez-le et laissez-le vous parler à nouveau.

     

    Peut-être veut-il vous donner un message maintenant.

    Si vous ne ressentez encore rien, c'est bien aussi.

    Ce qui importe, c'est que vous ayez envie de tendre la main à cet enfant, que vous disiez oui au courant de spontanéité en vous, à l'inspiration de votre âme.

     

    Vous êtes pleins à ras-bord de notions qui vous disent que ce n'est ni possible ni désirable, qu'il vous faut vous tourner vers l'extérieur plutôt que vers l'intérieur pour trouver une direction à votre vie, mais ce n'est pas ainsi.

     

    La vie doit être vécue selon d'autres principes.

    La véritable énergie créatrice, manifester de véritables créations positives dans votre vie, jaillit toujours d'un état de simplicité et d'aisance.

     

    C'est précisément lorsque vous vous sentez totalement détendus et divinement insouciants, que vous ne vous forcez pas à faire ou être quoi que ce soit, que vous attirez les changements les plus positifs dans votre vie.

    Si vous vouliez bien juste chérir vos rêves et vos désirs, puis lâcher prise, et laisser les choses suivre leur propre cours, votre confiance les attirerait à vous.

     

    Vous n'attendrez même pas qu'elles arrivent, car vous serez bien trop occupés à vous réjouir du présent.

    La vie est d'une simplicité exquise.

    Nous sommes avec vous et nous comprenons très bien ce que vous traversez.

     

    Nous vous demandons d'avoir confiance en ce message et d'avoir foi dans la bonté de la vie et dans la joie qui s'écoule en tout être vivant.

    Regardez la nature : les animaux, les arbres et les fleurs sont tous programmés pour exprimer la beauté et l'harmonie.

     

    Ils ne doutent pas d'eux-mêmes.

    Ils reconnaissent leur valeur de manière naturelle et paisible.

    Connectez-vous à cette énergie naturelle de reconnaissance de votre valeur et sachez que vous êtes tenus embrassés dans ce même tissu de vie.

    Vous êtes en sécurité.

     

    Dieu est juste ici avec vous, et jamais il ne vous quittera.

     

    Osez vous confier à la magie de la vie, qui n'est autre que le flot divin de votre âme, et soyez dans la JOIE !

     © Pamela Kribbe 2008   www.jeshua.net/fr

    Vous pouvez partager ce texte, en faire des photocopies, à condition de respecter son intégrité et de mentionner son auteur et le site d'où il est issu. Merci ! 

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Peur Ultime

    Christ

    Je viens à vous aujourd’hui, comme promis, pour continuer les enseignements annoncés.

    Je viens pour vous parler de la peur, à nouveau, mais cette fois-ci non pas de la peur qui paralyse, qui empêche d’agir, qui obstrue la clarté de la vision, mais bien de la peur ultime, celle qui survient au moment de la dissolution – au bord du puits, comme je l’avais dit de mon vivant, le puit dans lequel il faut sauter, s’abandonner, se laisser descendre et se laisser mourir, du point de vue de la personnalité.

    Affronter cette peur n’est rien d’autre que le reflet d’un courage, le courage de se dire que puisque c’est cela qui se présente, c’est cela qui est à vivre ; le courage de faire confiance à ce qui se présente plutôt qu’à la raison ; le courage de trouver en soi l’espace sans le chercher, cet espace qui ne consiste à rien d’autre qu’à laisser s’éloigner tout le connu de soi, à ne plus rien tenir pour soi et à laisser littéralement ce qui vient à vous vous prendre en totalité.

    Ces paroles ne sont pas faites pour vous expliquer quelque chose. Elles sont là pour résonner et vous inviter à entendre résonner, en vous, cette résonance du courage, qui n’est autre que celle d’affronter ses peurs face-à-face, dans l’Abandon au principe Christique, ce principe qui vous ramène à la part oubliée de vous-même – que vous n’avez jamais quittée, juste oubliée.

    Alors, ce courage est comme une lotion, une lotion d’Amour qui vient au secours de ceux qui la demandent et qui la reçoivent par le simple fait de se tourner en conscience vers cette possibilité de la recevoir.

    Il n’y a pas de plus grand Amour que celui qui rappelle à l’Amour, que nous sommes.

    La force de l’Amour est la force de son rappel. La peur n’est que celle de l’oubli et du doute qui invite à fortifier l’âme.

    Il n’y a pas d’autre échappatoire que l’Amour, car l’Amour est partout, et il est tout.

    Il n’y a pas d’autre Porte que celle du Coeur, cette Porte du Coeur qui est le Graal tant espéré, et tant convoité aussi. Il n’est plus temps de tout cela.

    Ce que l’Amour vous dit, c’est d’ouvrir votre Coeur à tout ce qui n’est pas l’Amour – en apparence.

    La Porte, Porte d’Humilité, Porte du Renoncement, ne s’ouvre en grand que si vous permettez à ce qui n’est pas l’Amour d’être accueilli au même titre que l’Amour, car alors l’Amour se reconnaît, au-delà des jeux de la dualité, en ce qu’il Est, au-delà de toute scission illusoire en parcelles.

    Car l’Amour ne se découpe pasil ne se négocie pas. Il s’accepte tout entier, d’un bloc, en un instant, en une transcendance qui n’est autre que l’Abandon de ce que vous n’êtes pas.

    Alors, mes bien-aimés, soyez l’Amour que vous Êtes, et ne donnez nulle prise à l’illusion d’autre chose que l’Amour. Embrassez tout, toutes les peurs.

    Ainsi se révélera le courage chez ceux que vous côtoyez, le courage d’être en l’Amour et nulle part ailleurs, et d’abandonner tout le reste.

    Ainsi, marchez droits, car la droiture n’est autre que ce qui mène en droite ligne hors du labyrinthe de cette illusion.

    Il n’y a pas là d’invitation à faire quoi que ce soit d’autre que ce que vous faites déjà.

    Il y a là un rappel, le rappel de la force et la force du rappel de l’Amour, et du courage d’être entièrement l’Amour.

    Soyez sans craintes, non pas comme un volontarisme, mais comme une certitude. Car le courage n’est au fond rien d’autre que cette certitude sertie des diamants de l’Amour, purifiée de toute éclatement autre que l’éclat indivisible du cristal, qui se mire en l’Amour et qui n’offre que ce miroir parfait à ceux qui s’en approche.

    Voilà, mes amis, mes Rois d’Amour, mes frères et soeurs, ce que je voulais dire et résonner en l’Amour, dans cette résonance du courage d’être entier – non pas en tiers, mais en tri-Unité.

    Et ainsi, d’être entièrement dans l’Amour, enterrant toute peur en les Terres de l’Amour, par le courage d’être entier – entièrement vrai, et totalement offert à se laisser sculpter en un diamant d’Amour, diamant d’Éternité.

    Alors, je veux vous dire : offrez ce miroir parfait de l’Amour qui se mire en lui-même, au-delà des circonstances de votre monde. Ne regardez que l’Amour, ne voyez que l’Amour, car tout est Amour.

    Et quand la plus grande peur surgit du tréfonds de ce qui ne semble pas être l’Amour, accueillez l’enfantement, le cri de l’Amour qui renaît à lui-même. Car c’est parce qu’il se voit mais ne se reconnaît pas encore, qu’il a peur.

    Et le courage n’est autre que cette rage de retrouver l’Amour oublié, qui nous reste au travers du cou et de la gorge. Ce courage est tel un cri, un appel d’Amour qui ne demande qu’à percer et transpercer tous les voiles, tous les regrets, tous les oublis, toutes les peines.

    Ce courage a la force d’un cri, d’essence Christique. C’est le courage de se voir et s’accepter totalement, dans la béance du miroir tendu de l’Amour.

    Vous êtes ce miroir et vous êtes cet Amour, les deux à la fois.

    Vous êtes la peur du vide et le vertige abyssal marquant ce manque d’Amour, et vous êtes le courage qui s’invite lui-même à s’offrir, à gorge déployée, au rire libérateur qui fait voler en éclats la supercherie, brisant le miroir au même moment qu’il l’offre – réunissant ainsi les deux faces de cette seule et même chose que constitue la peur d’avoir perdu l’Amour, surgissant au moment où l’Amour enfin se retrouve.

    Il n’y a rien de plus à voir que cela, cette force d’Amour, côté pile et côté face. La regarder ainsi, c’est la nourrir dans son entièreté.

    L’ultime moment, vécu comme tel, n’est autre que le premier cri d’Amour. Il est de toute Beauté, sur l’envers du décor. Il est Transfiguration de la personne et Retrouvailles en l’Amour.

    source : www.accordanceaucoeur.com

    © 2006-2014 - Terre Nouvelle : www.terrenouvelle.ca Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source.

     

    N'oubliez pas, utilisez toujours votre discernement par rapport à ces textes. Vous avez un Libre Arbitre, alors utilisez le et surtout, écoutez ce que vous dicte votre coeur ; Il détient la vérité, laissez le vous guider.
    Je vous Aime
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  •  

    PROTECTION DE PERSONNES

     La protection de la personne est un bouclier qui protège contre toute agression extérieure.


    Il faut tout d'abord savoir qu'une protection de la personne ne peut être effectuée que de manière individuelle.


     

    Les différents types de protection :

     

    Il existe plusieurs sortes de protection mais d'une manière générale, celle-ci est ciblée.

    A titre d'exemple, beaucoup de personnes, de par leur sensibilité, absorbent quantité de choses négatives qui les handicapent dans leur quotidien soit de manière émotionnelle, soit sur le plan physique. 

    Ces énergies négatives absorbées font office soit de créateur, soit d'amplificateur de problèmes.

    Le bouclier est également valable  pour protéger les personnes des ondes électromagnétiques provenant soit du sol soit des appareils de nouvelles technologies.

    Il est fort précieux pour vous abriter lors d'attaques provenant de pratiques occultes ( magie noire, vaudou ... ).

    Le bouclier opère efficacement dans le domaine de la chance car il repousse les obstacles qui  empêchent les projets d'aboutir et ainsi d'avancer dans la vie.

    Nous ne pouvons établir une liste détaillée des protections existantes car elles sont trop nombreuses puisqu'elles peuvent concerner aussi bien l'activité professionnelle, les entreprises, l'habitat, les terrains ....

     

     

    Durée de la protection :

     

    La mise en place de ce rempart qui nous protège est ciblée et n'a pas de limite de durée. 

    Le temps n'ayant aucun impact sur son efficacité vous serez protégé durablement.

    On vous aime.

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Protection personnelle et purification quotidienne par le Sel. 

     

    Protection personnelle et quotidienne

    Pour vous protéger lorsque vous sortez, mettez une poignée de gros sel dans un petit sac, un petit sac en toile de jute, en tissu ou en plastique fait l'affaire. Je préfère personnellement le coton ou les tissus respirant qui offre un meilleur échange. Puis déposez le et gardez le dans votre sac à main ou dans la poche.

    Vous pouvez aussi vous servir de cette méthode pour votre voiture. En y mettant un petit sac dans la boite à gant.

    Il faut changer le sel tous les mois.

    Il faut bien évidemment toujours jeter le sel usagé dans les toilettes et tirer la chasse, le sel doit être jeté dans une eau en mouvement. Ne le jetez jamais dans la poubelle car le négatif absorbé remplirait votre appartement. Evitez également de le toucher.

    Protection psychique du sommeil.

    Pour protéger votre sommeil et vos pensées, mettez une poignée de gros sel sur une coupelle blanche et sans inscription, ni motifs de préférence, que vous déposerez sous votre lit.

    Il faut changer le sel toutes les 3 semaines en le jetant dans les toilettes.

    Protection en cas de malaise psychique ou émotionnel

    Lorsque vous vous sentez mal, faites tremper du gros sel dans un bol d'eau pendant 3 nuits puis lavez vous avec.

    Vous pouvez réciter pendant les 3 nuits une petite "invocation" (par exemple : "seigneur lave moi de mes impuretés et fais que ce sel deviennent une protection") vous pouvez inventer une phrase avec vos propres mots du moment que l'intention est bonne et que ca vient du coeur ça fonctionne, comme pour toute prière.

    ATTENTION : Le sel peut irriter la peau, vous pouvez donc mélanger cette recette avec votre gel douche.

    Bien sûr il ne faut pas non plus le faire tous les jours ! Ne le faites qu'en cas de nécessité.

    Nettoyage et purification du négatif

    Pour vous nettoyer des impuretés et ondes négatives, prenez un bain de gros sel et d'huiles essentielles de lavande, vous serez ainsi purifié par le sel et relaxé par l'effet de la lavande. Ce bain vous permet aussi de vous débarasser des choses lourdes que vous avez en vous et qui vous empêche d'évoluer ou de vous élever spirituellement.

    Protection du lieu d'habitation

    Vous pouvez protéger votre lieu d'habitation si vous vous sentez menacé(e) par des personnes mauvaises ou des attaques psychiques en mettant une ligne de sel devant votre porte et une ligne devant chaque fenêtre sur toute la longueur.

    A changer tous les 7 jours, toujours en le jetant dans les toilettes et en évitant de le toucher.

    Bénir votre sel

    Vous avez deux solutions, soit aller voir le prêtre de votre paroisse pour qu'il le bénisse, soit acheter un kilo de gros sel et faire la chose suivante, inspirée par

    l ' Abbé Julio.

    Faites un signe de croix au dessus du sel et récitez cette prière :

    Notre aide est dans le nom du Seigneur, qui a créé le ciel et la terre.

    Seigneur exaucez ma prière, que mon cri monte jusqu'à vous.

    Je t'exorcise créature du sel, par le Dieu Vivant, par le Dieu Véritable, par le Dieu Saint, par le Dieu qui a voulu que tu fusses jeté dans l'eau par le prophète Elisée, pour guérir la stérilité de l'eau : afin que tu deviennes sel exorcisé pour le salut des croyants, et que tu procures dans tous ceux qui te prendront, la santé de l'âme et du corps, et que de tout lieu où tu seras répandu s'enfuie et disparaisse toute illusion et méchanceté, ou malice de ruse diabolique, ainsi que tout esprit immonde, conjuré au nom de celui qui doit venir juger les vivants et les morts, et faire passer le monde par le feu.

    Ainsi soit – il !!!

    Je conçois que cette prière puisse choquer ou déranger quelques personnes non croyantes, ou n'ayant pas cette sensibilité, mais l' Abbé Julio, prêtre occultiste nous a fourni, par son travail, certaines des prières les plus puissantes qui existent.

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Purification personnelle par l’eau.

     

    L’eau à la propriété de conserver aussi bien les bonnes,

    que les mauvaises

    vibrations magnétiques.
    A 4 degré, elle capte le maximum de vibration magnétique, à 36°

    la capacité devient neutre,

    et au dessus de 37° la capacité magnétique est neutralisée

    par la chaleur.
    Chaque fois que vous vous lavez les mains, ou que vous 

    vous douchez,pensez intensément que vous vous dépouillez,

    non pas seulement de la crasse sur le corps physique,

    mais aussi  celle de votre corps psychique.


    Pensez que vous vous débarrassez de votre stress professionnel

    ou familial, de vos colères, de vos mécontentements,

    de votre maladie, de vos  énervements, angoisses, peurs, rancunes,

    haines, violences………en s’écoulant dans cette eau.


    Dites par exemple sous la douche : que cette eau

    qui coule sur ma  peau,

    ( sur mes mains,)

    capte et  emporte avec elle toutes mes pensées négatives

    de cette journée, toutes mes colères,

    tout mon énervement accumulé…………,

    puis laissez couler encore un peu d’eau et dire : que le moule

    ainsi libéré se remplisse

    d’ énergie divine arc en ciel, de paix, d’ harmonie, d’amour ……

    On vous aime.

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Purification par la respiration.

     

    De la même façon que l’on peut se purifier par l’eau,  on peut se dégager des mauvaises énergies et des mémoires, de colères, de jalousies, de haines, de rancunes de susceptibilité de… par la respiration, à n’ importe quel moment de la journée, en voiture, au bureau…
    Ces mémoires sont comme de la crasse ; si vous l’enlevez tout de suite, elle se nettoie en un coup d’éponge. Si vous attendez une semaine, elle s’enracine, se durci, et pour l’enlever il faut frotter beaucoup plus  fortement et plus  longtemps.
    Si vous ne vous purifiez jamais, de jours en jours, vous rajoutez d’autres crasses, qui  s’accumulent, se durcissent, s’épaississent et deviennent des  zones de noirceurs, ou des bouchons. 
    Les énergies ne circulent plus, la  maladie arrive.
    La vie est mouvement, pas de circulation, pas de vie.

     

    Méthode:
    Avant d’inspirer par le nez, bouche fermée, dites à voix haute  « J’aspire  toutes mes pensées négatives ainsi que  les  mémoires et les énergies associées, de cette journée »  ou mes peurs, mes colères, mes rancunes, mes jalousies …  De toute ma vie depuis ma création … comme vous le voulez.On inspire à fond, bien concentré sur cette pensée.  
    On bloque la respiration un instant.  
    On expire rapidement et fortement, en pensant au fond de soi qu’on s’en  libère  totalement.   (si possible  fenêtre ouverte)  
    On recommence plusieurs fois jusqu’’ à libération totale. 
    L’utilisation du pendule, à ce moment là peut nous être très utile pour savoir a quel moment le nettoyage est totalement terminé. Pour finir
    On  inspire par le nez de l’énergie divine au moins 8 secondes 
    On bloque au moins 8 secondes pour bien mâcher cette énergie. 
    On expire lentement et à fond, par le nez, bouche fermée en pensant que cette énergie remplie et purifie tout le moule ainsi libéré.                       

    Maintenant c’est à vous de le faire, allez, au travail, et ne dites pas que c’est compliqué, je ne vous croirai pas.

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Parfois pour des raisons de trop grand éloignement, de périodes de vacances ou toute raison qui ne permette pas à la personne de se déplacer, je propose le travail à distance.

    TRAVAIL A DISTANCE

     

     

    De quoi s'agit'il ?

     

    Le magnétisme est un fluide qui tout comme la pensée voyage à la vitesse de la lumière.

    Grace à un support matériel (plan, photos, objet personnel...) je vais effectuer un travail en réponse à la demande. Toujours dans l'amour; la lumière et la guérison.

     

    Les séances sont souvent plus rapprochées que le travail en cabinet

    (de 7 à 14 jours entre chaque séance).

    Il est également possible de faire des séances par téléphone pour les cas urgents.

     

     

    Comment faire ?

     

    Me faire parvenir une photo de face et seul.

     

    Au dos mettre votre nom et prénom et date de naissance.

     

    Mettre sur une feuille à part, vos souhaits.

     

    Travail effectué toujours pour le BIEN et le Bon et dans la joie , et l'amour.

     

    On vous aime.

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • LES THERAPIES QUANTIQUES

    (The living Matrix)

    La nouvelle vision du corps humain

    Loin de la conception cartésienne de l'être humain, des scientifiques sont en train de prouver l'existence de champs énergétiques liant le corps, l'esprit et l'environnement. Le documentaire The Living Matrix évoque ces pistes de recherches qui bouleversent nos conceptions traditionnelles. Si le film juxtapose parfois les témoignages et les découvertes scientifiques sans démontrer leur lien logique, il esquisse aussi le portrait prometteur d'une médecine d'avenir.

    Serions-nous à l’aube d’une révolution médicale ?

    Les avancées en matière de biophysique et de soins bioénergétiques sont en passe de changer fondamentalement notre conception de l’univers et de l’être humain. Les peuples premiers et les cultures ancestrales ont toujours considéré l’univers comme un tout. A la fin du 17ème siècle, les découvertes d’Isaac Newton et de René Descartes nous ont extraits de la trame de cet Univers, créant un modèle mécaniste où nous sommes tous séparés les uns des autres, et où l’esprit est séparé du corps. Un esprit réduit à un épiphénomène de la matière. Un corps sans pensée ni intériorité, qu’on voit comme une machine chimique à deux moteurs : le cerveau et le cœur, et qu’il suffit, en cas de défaillance, de rebooster avec la bonne substance chimique pour aller mieux.

    Il n’y a plus d’interconnexion entre les êtres vivants, et tout n’est plus qu’une histoire de suprématie de la matière, régie par des lois fixes. Cette idée réductionniste demeure le fondement de la pensée occidentale. Et notre médecine actuelle fonctionne encore sur cet ancien paradigme de la physique. Pourtant, aujourd’hui, des chercheurs en biophysique et biologie cellulaire vont vers une nouvelle compréhension de l’Univers, de l’Homme, du corps, de l’esprit et de la maladie, laissant entrevoir alors de nouvelles perspectives sur le plan médical. Le documentaire The Living Matrix, réalisé en 2009, par Greg Becker, donne la parole à des chercheurs, des thérapeutes, une journaliste scientifique, Lynne Mc Taggart ou encore l’astrophysicien Edgar Mitchell, pour explorer les principes de la bioénergétique du champ corporel humain.

    Si, à sa sortie, ce film n’avait pas fait grand bruit, il devient aujourd’hui une référence pour tous ceux qui s’intéressent aux médecines alternatives. Un succès tardif qui coïncide avec une ouverture d’esprit récente du grand public, et symbolise une tendance à ne plus vouloir considérer la science comme une vérité immuable et absolue. « A travers les siècles, explique le Dr Bruce Lipton, biologiste et généticien, nous nous sommes focalisés sur la réalité mécanique et avons abandonné le concept d’énergie et de champs dans la biologie. Mais on reconnaît maintenant que l’esprit est un champ énergétique de pensée que l’on peut lire avec les capteurs d’un électroencéphalogramme ou encore mieux, à l’aide d’un nouveau procédé de magnéto-encéphalographie, une sonde qui, bien qu’elle soit placée en dehors de la tête, peut lire les champs de l’activité nerveuse, sans même toucher le corps ». « La physique quantique tente de comprendre comment les cellules se parlent entre elles et comment elles gèrent l’information », explique Peter Fraser, chercheur en biophysique. 


    En savoir plus sur http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/l-homme-spirituel/l-etre-humain-un-emetteur-recepteur-qui-s-ignore.html#JDl7cDcEyDls1JvG.99

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires
bloggerEnglishEnglishespañolItalianobloggerdeutschPortuguês
Oversæt denne side til danskÖversätt webbplatsen på svenskaالعربية中文Русский日本語blogger한국어СрпскиNederlandsSuomenTürkçePolska
Le Blogger